www.faune-yonne.org
 Visiteur Anonyme  [CORE_TEXT_TAKE_PART]
VisionatureVisionature
Accueil
 
Les partenaires
Consulter
  Les observations
    - 
Les 2 derniers jours
    - 
Les 5 derniers jours
    - 
Les 15 derniers jours
     Cartes temporaires
       - 
Cigogne blanche 2021
       - 
Cigogne noire 2021
       - 
Bernache du Canada 18-21
       - 
Ouette d'Egypte 18-21
       - 
Fuligule milouin 21-22
       - 
Fuligule morillon 21-22
       - 
Nette rousse 21-22
       - 
Héron cendré 20-21
       - 
Milan royal 19-21
       - 
Busard Saint-Martin 19-21
       - 
Busard cendré 19-21
       - 
Balbuzard pêcheur 2021
       - 
Petit Gravelot 21-22
       - 
Vanneau huppé 21-22
       - 
Mouette rieuse 20-21
       - 
Sterne pierregarin 20-21
       - 
Bouscarle de Cetti 19-21
 - 
Les photos et les sons
Infos : actualités, agenda, aide et statistiques
 - 
Toutes les nouvelles
 - 
Sur votre agenda
  Aide
    - 
Espèces à publication limitée
    - 
Explication des symboles
    - 
les FAQs
  Statistiques d'utilisation
Les atlas de l'avifaune
 - 
Atlas des oiseaux nicheurs
 - 
L'avifaune de votre commune
Mode d'emploi du site
  Participer
    - 
S'inscrire pour la 1ère fois sur un site Visionature...
    - 
...ou utiliser un compte déjà existant dans le réseau Visio
    - 
Modifier son e-mail ou son mot de passe
    - 
Personnaliser SON site
  Saisir et gérer ses données
    - 
Etape 1/2 : choisir le lieu de son observation
    - 
Lieu-dit ou localisation précise ?
    - 
Etape 2/2 : compléter le masque de saisie
    - 
Quand utiliser un code Atlas ?
    - 
Utiliser les codes atlas nicheurs
    - 
Je suis co-observateur
    - 
Modifier ou supprimer ses données
Appli Naturalist
 - 
Télécharger
 - 
Mode d'emploi
Publications
 - 
Revue ornithologique
 - 
Faune BFC Infos
 - 
Revue scientifique "Alauda"
  Actualités ornithologiques
    - 
Arrivée des migrateurs au printemps
Conditions d'utilisation du site
 - 
Code de bonne conduite d'un ornithologue
Les liens

Toutes les nouvelles
page :
 
 
1
2
3
4
5
6
7
8
9
>
>|
Nbre/page :
nbre : 121
 
lundi 16 août 2021
Faune BFC Infos : 3ème numéro !

Vous retrouverez dans ce 3e numéro du Faune-BFC Infos, toutes les actualités naturalistes du premier semestre 2021 : une synthèse des observations marquantes, des conseils pour la saisie des observations, des récits d'observations exceptionnelles, un zoom sur une espèce ou encore d'autres actualités.

 

Destiné aux utilisateurs des bases Visionature de Bourgogne-Franche-Comté et à tout naturaliste, ce bulletin semestriel est alimenté par les données saisies sur les portails provenant de plusieurs milliers d'observateurs !

 

Ce bulletin est le vôtre, n'hésitez pas à nous proposer des articles pour le prochain numéro.

 

Bonne lecture à toutes et tous !

Document à télécharger :  Faune-BFCinfos-na03-2518-6965.pdf
posté par François Bouzendorf (lpo Yonne)
 
mardi 10 août 2021
Âge/Sexe des oiseaux, dispersion juvénile et fin des codes atlas

IMPORTANT! : Âge/Sexe des oiseaux, dispersion juvénile et fin des codes atlas

Nous voilà en aout et nous observons de plus en plus de jeunes oiseaux volants. Comme il existe une forte dispersion des juvéniles, nous attirons votre attention sur les points suivants :

  • Nous vous invitons à ne noter le code atlas 13 que lorsque vous observez des individus à peine volant ou manifestement né sur site.
  • La plupart des passereaux juvéniles ont (ou vont avoir) un plumage de type adulte, ne notez le détail "adulte" que si vous êtes certain de l'âge (en se basant sur des critères précis).
  • Il est quasi-impossible pour de nombreuses espèces de différencier les jeunes de 1ère année des femelles adultes, soyez donc très prudent quant au sexage des oiseaux (nb: il existe une catégorie "type femelle" dans les "détails de l'observation" qui permet de résoudre ce problème).

De même, la période de reproduction se terminant, il n'est plus nécessaire de noter les codes atlas possible ou probable (2 à 10) : il faut plutôt se concentrer sur les codes de nidification certain (>10). Tous les codes concernant la présence des oiseaux, des oiseaux chanteurs, la présence de couples, etc... sont désormais à éviter. En résumé, ne renseigner le code atlas qu'en présence de manifestations évidentes de reproduction.

Merci à Faune-Paca pour cette news.

posté par François Bouzendorf (lpo Yonne)
 
jeudi 5 août 2021
Des cartes plus précises !

 

 
 
 

Deux nouveaux fonds de carte sont désormais accessibles sur Faune-France, ses portails locaux et NaturaList :

- IGN Ortho 20 couvre la France de photos, dont la définition est de 20 cm au sol : vous pouvez dès lors saisir vos données avec une diabolique précision, à la touffe d'herbe dans l'exemple ci-dessus.

- IGN Plan V2, au facteur de zoom le plus élevé, vous permet d'atteindre la précision cadastrale (voir ci-dessous).

Fonds de carte sur Ordinateur

Pour sélectionner votre couche cartographique favorite sur les portails web, il vous suffit de cliquer sur l'icône "Couche" de votre carte de saisie (Transmettre mes observations) :

https://cdnfiles1.biolovision.net/www.faune-france.org/userfiles/FauneFrance/FFIconoAutre/CartoPlanIGNV2white.JPG

 

Pour afficher, par défaut, votre couche cartographique favorite, il faut la sélectionner dans Mon Compte/Personnalisation du site :

https://cdnfiles1.biolovision.net/www.faune-france.org/userfiles/FauneFrance/FFIconoAutre/Cartepardfautsurleweb.JPG

C'est l'occasion de rappeler qu'il faut toujours localiser précisément vos observations

(sur l'image du haut, icone en goutte rouge plutôt que le rond orange "lieu-dit")

 

Fonds de carte sur NaturaList

Sur NaturaList, il vous suffit, comme sur le Web, de sélectionner l'icône "Couches" lors du positionnement de vos observations. Vous pouvez aussi choisir une couche par défaut dans vos paramètres, en cliquant sur "Préférences". Enfin, il vous est possible de télécharger les fonds de carte de vos secteurs de prospection et ainsi de pouvoir saisir vos observations hors connexion.

https://cdnfiles1.biolovision.net/www.faune-france.org/userfiles/FauneFrance/FFnews/CartosurNaturaListwhite.JPG

posté par François Bouzendorf (lpo Yonne)
 
lundi 31 mai 2021
Suivis Oiseaux Communs : un bilan de 30 années de comptage peu réjouissant

Le programme de Suivi Temporel des Oiseaux Communs (STOC) recense l’avifaune française selon un protocole répété chaque année par un réseau de plus de 2 000 ornithologues bénévoles répartis sur tout le territoire depuis plus de 30 ans. Et s’il peut aujourd’hui servir de lanceur d’alerte sur les déclins de certaines espèces, c’est bien grâce à l’engagement sur le long terme de ce réseau que la coordination nationale, assurée par un binôme LPO-MNHN, tient à remercier chaleureusement.

Trois autres programmes ont vu le jour à la suite du STOC et suscitent un intérêt croissant chez les férus d’ornithologie. Le STOM (2014) est une adaptation du STOC pour les oiseaux de montagne, le SHOC (2014) couvre la période hivernale et l’EPOC (2017) vise à estimer la taille des populations d’oiseaux communs. 

Un bilan contrasté et globalement peu réjouissant

Pour le moment, seul le STOC offre de longues séries de données permettant de calculer des tendances depuis sa modification en 2001. Le bilan 2001-2019 publié par la LPO, le MNHN et l’OFB est contrasté : sur 123 espèces évaluées, 32 sont en expansion, comme le Rouge-queue à front blanc, et 43 régressent, telles que le Chardonneret élégant, la Tourterelle des bois ou l’Hirondelle de fenêtres. Les autres sont stables ou en trop faible effectif pour déterminer une tendance significative.

Grâce au STOC, et au travers d’indicateurs dits de « spécialisation », on connaît l’évolution des oiseaux « spécialistes » des milieux agricoles, bâtis, forestiers et des espèces « généralistes ». Les oiseaux des milieux urbains et agricoles présentent un fort déclin. En cause, de nombreuses activités humaines responsables de la disparition de leur habitat. Seuls quelques oiseaux capables de s’adapter connaissent une progression démographique (pigeon ramier, mésange bleue). Mais cela ne révèle en fait une uniformisation de la faune sauvage, signe d’une banalisation croissante des habitats et d’une perte de biodiversité. 

https://cdnfiles1.biolovision.net/www.faune-france.org/userfiles/FauneFrance/FFAltasEnqutes/STOCindicateurs.png

Vous retrouverez également dans le bilan :

  • une présentation du programme STOC et son analyse ;
  • des témoignages de participants ;
  • les résultats nationaux détaillés du STOC (la couverture, les tendances, les indicateurs) ;
  • une rubrique sur STOC en Outre-mer, avec l’adaptation nécessaire au contexte spécifique de la Réunion, et le défi relevé par la Guyane, dont l’avifaune est riche de plus de 700 espèces ;
  • l’Auvergne-Rhône-Alpes mise à l’honneur dans la partie sur les résultats régionaux ;
  • une présentation des autres protocoles en France : le SHOC, accompagné de ses résultats descriptifs, le STOM et l’EPOC.

Une conférence de presse pour appuyer la sortie du bilan, un inédit !

Une conférence de presse en présence de Bérengère Abba, Secrétaire d’Etat à la biodiversité, d’Allain Bougrain-Dubourg (LPO), Bruno David (MNHN) et Pierre Dubreuil (OFB) se tiendra ce jour, 31 mai 2021, sur les résultats du bilan, le réseau STOC et les perspectives qu’offre un tel programme.

Téléchargez le bilan "Suivi des oiseaux communs en France -1989-2019 : 30 ans de suivis participatifs".

Retrouvez tous les Bilans nationaux récemment publiés.

posté par François Bouzendorf (lpo Yonne)
 
jeudi 6 mai 2021
Rappel concernant les EPOC (Estimation des Populations d'Oiseaux Communs)
Nous sommes au cœur de ce printemps 2021 et les contributions pour le projet Oiseaux de France (ex Atlas des oiseaux nicheurs) sont nombreuses, merci à tous.
 
Nous en profitons pour faire quelques rappels concernant le volet EPOC.
 
Vous trouverez tout ce qu'il faut savoir sur >>CE LIEN<< (nous vous recommandons vivement la vidéo 📽) dont voici un résumé :
  • période ? entre le 1er mars et le 31 juillet (en dehors de cette période vous pouvez faire des formulaires mais ce ne seront pas des EPOC)
  • quand ? entre 30 minutes et 4 heures après lever du soleil (pas l'après-midi ou en soirée donc)
  • durée ? 5 minutes exactement (tolérance de qlq dizaines de secondes pour noter les derniers individus)
  • où ? c'est où vous voulez (essayez de varier les milieux)
  • périodicité ? ce n'est pas obligatoire de faire plusieurs passages au même endroit
  • quoi ? tous les individus de toutes les espèces détectées sont notés en localisation précise (via l'application mobile) ou par classe de distances (via la saisie web)
  • comment ? avec le code étude/code projet [EPOC] associé au formulaire
Un EPOC est une liste complète donc tapez sur "J'ai signalé toutes les espèces" à la fin de la saisie. Si vous n'avez pas noté ou identifié tous les individus vus ou entendus tapez sur "Je n'ai pas signalé toutes les espèces" à la fin de la saisie (et ne mettez pas le code étude/code projet [EPOC]).
 
Voilà à quoi ressemble une saisie sur mobile 🧐 : il y a notamment 3 Fauvettes à tête noire notées sur 3 points (et 3 Mésanges charbonnières, 2 Pigeons ramiers, 2 Tourterelles turques, etc.). L'icône 🙂 représente votre position et l'icône Lieu-dit ​doit être déplacé pour situer chaque nouvel oiseau.