www.faune-yonne.org
 Visiteur Anonyme  [CORE_TEXT_TAKE_PART]
VisionatureVisionature
Accueil
 
Les partenaires
Consulter les observations, les cartes, les photos
  Les observations
    - 
Les 2 derniers jours
    - 
Les 5 derniers jours
    - 
Les 15 derniers jours
     Cartes temporaires
       - 
Bernache du Canada 14-17
       - 
Fuligule milouin 14-17
       - 
Fuligule morillon 14-17
       - 
Héron cendré 14-17
       - 
Buse variable 14-17
       - 
Faucon crécerelle 14-17
       - 
Grue cendrée 14-17
       - 
Chouette hulotte 14-17
       - 
Cincle plongeur 14-17
       - 
Cochevis huppé 14-17
       - 
Mésange boréale 14-17
       - 
Moineau friquet 14-16
       - 
Grue cendrée 2017
 - 
Les photos et les sons
Infos : actualités, agenda, aide et statistiques
 - 
Toutes les nouvelles
 - 
Sur votre agenda
  Aide
    - 
Droits d'accès
    - 
Espèces à publication limitée
    - 
Explication des symboles
    - 
les FAQs
  Statistiques d'utilisation
Les atlas de l'avifaune
 - 
Atlas des oiseaux nicheurs
 - 
L'avifaune de votre commune
Mode d'emploi du site
  Participer
    - 
S'inscrire pour la 1ère fois sur un site Visionature...
    - 
...ou utiliser un compte déjà existant dans le réseau Visio
    - 
Modifier son e-mail ou son mot de passe
    - 
Personnaliser SON site
  Saisir et gérer ses données
    - 
Etape 1/2 : choisir le lieu de son observation
    - 
Lieu-dit ou localisation précise ?
    - 
Etape 2/2 : compléter le masque de saisie
    - 
Quand utiliser un code Atlas ?
    - 
Utiliser les codes atlas nicheurs
    - 
Je suis co-observateur
    - 
Modifier ou supprimer ses données
Appli Naturalist
 - 
Télécharger
 - 
Mode d'emploi
Publications
 - 
Revue ornithologique "Le Moyen-duc"
 - 
Revue scientifique "Alauda"
Conditions d'utilisation du site
 - 
Code de bonne conduite d'un ornithologue
Les liens

Quand utiliser un code Atlas ?

Pour vous aider à attribuer un code Atlas des oiseaux nicheurs, vous pouvez vous reporter au tableau ci-dessous. Pour chaque espèce, dans le créneau en orange, la base Faune-Yonne vous propose d'attribuer automatiquement un indice de reproduction. En effet, à ces dates, l'observation d'un individu a plus de chances de concerner un reproducteur plutôt qu'un migrateur. Il est recommandé de suivre la proposition de Faune-Yonne et d'attribuer un indice même faible.  Attention néanmoins, la condition de "l'habitat favorable" doit aussi être remplie.

Exemple 1 : un Pigeon colombin en forêt le 25 avril, Faune-Yonne propose de mettre un code, l'habitat est favorable, on attribue le code 2.

Exemple 2 : une Tourterelle des bois survole une grande culture le 1er juin, Faune-Yonne propose de mettre un code mais l'habitat n'est pas favorable, on ignore la proposition d'attribution automatique.

 

En dehors de ce créneau, l'espèce n'est normalement pas en pleine période de reproduction. Plus tôt, de nombreux migrateurs se mêlent encore aux nicheurs locaux, et plus tard la dispersion juvénile et de début de la migration postnuptiale sont déjà entamés. Dans certains cas, vous pouvez cependant attribuer un code Atlas manuellement, à condition que le comportement reproducteur soit fortIdéalement, il est préférable que le comportement indique une reproduction probable, à partir du code 7 "Visite d'un site de nidification...".

Exemple 1 : un Tarier pâtre le 21 mars, l'oiseau est fraichement arrivé, on n'attribue pas de code.

Exemple 2 : un Pinson des arbres construit un nid le 28 mars, on attribue manuellement le code 10.

Exemple 3 : des Grèbes huppés nourrissent encore des jeunes le 1er septembre, on attribue le code 16.

Exemple 4 : une Alouette des champs le 1er aout, si on ne sait pas si l'oiseau est un adulte et qu'il nourrit ou si c'est un jeune non volant, on n'attribue pas de code.

 

Les Sylvidés représentent un cas particulier dont les individus migrateurs au printemps chantent durant leurs haltes. Il s'agit des rousserolles, hypolaïs, fauvettes et pouillots. Plus que jamais, la période automatique proposée ci-dessous ou un comportement fort sont indispensables pour donner un statut de reproduction.

Exemple 1 : un Pouillot véloce chanteur un 15 mars, un fitis un 1er avril, etc..., on n'attribue pas de code.

Exemple 2 : une Fauvette des jardins chanteur le 27 mai, on suit la proposition de Faune-Yonne d'attribuer un code.

 

Enfin, pour les espèces coloniales, en tout temps, seuls les codes forts, 10 minimum (dans certains cas 7), doivent être retenus. Pareillement, pour les espèces rares ou occasionnelles, il faudra justifier solidement un soupçon de reproduction. Enfin, attention aux espèces largement présentes dans de nombreux milieux mais qui se reproduisent réellement dans des endroits particuliers (hirondelles, Martinet noir, etc.).

Périodes de reproduction des 156 espèces nicheuses dans l'Yonne sur la période 2009-2012 :

http://files.biolovision.net/www.faune-yonne.org/userfiles/TutorielpourFauneyonne/Sanstitre.png


Ligue pour la Protection des Oiseaux de l'Yonne
Visionature
VisioNature est un outil développé avec la collaboration du réseau LPO. Grâce aux technologies Internet, débutants, amateurs et professionnels naturalistes, peuvent partager en temps réel leur découverte et ainsi améliorer la connaissance et la protection de la faune
Biolovision Sàrl (Switzerland), 2003-2017